Cinéma : 8 films cultes tournés à Montpellier

Cinéma : 8 films cultes tournés à Montpellier

Depuis plusieurs décennies, de nombreux réalisateurs ont posé leurs caméras à Montpellier et à proximité. Découvrez dans cette article notre sélection des 8 meilleurs films tournés à Montpellier !

L’emmerdeur (1973) d’Édouard Molinaro, avec Jacques Brel et Lino Ventura

Synopsis : « Ralph, un tueur à gages, met en oeuvre sa nouvelle mission : exécuter Louis Randoni, un fâcheux témoin. Mais les préparatifs de Milan sont perturbés par la présence de François Pignon. »

Le tournage a eu lieu à Castries, Montpellier et Saint-Jean de Vedas.

Deux hommes dans la ville (1973) de José Giovanni avec Jean Gabin et Alain Delon

Synopsis : « A sa sortie de prison, Gino Strabliggi, un ancien truand, est chaperonné par l’inspecteur Cazeneuve, qui l’aide à se réinsérer. Alors qu’il commence à travailler de manière honnête, un autre policier cherche à le faire trébucher. »

Des scènes ont été tournées sur la promenade du Peyrou et sur la Place de la Comédie.

L’homme qui aimait les femmes (1977) de François Truffaut avec Charles Denner, Genevieve Fontanel et Brigitte Fossey

Synopsis : « Bertrand Morane collectionne les conquêtes. Le besoin d’amour et de séduction de Bertrand anime toute son existence à tel point qu’un beau jour, il décide de relater ses différentes histoires dans un roman. »

Même si la plupart du film a été tourné à Montpellier, il est difficile d’identifier des lieux de la ville dans ce long-métrage. En effet, les vues de Montpellier sont relativement neutres, le réalisateur voulant probablement la faire ressembler à n’importe quelle ville de province.

A noter que les jambes présentes sur l’affiche du film sont ceux d’une étudiante montpelliéraine.

Didier (1997) d’Alain Chabat, avec Jean-Pierre Bacri et Alain Chabat

Synopsis : « Jean-Pierre accepte de garder Didier, le chien de son amie. Mais, au cours de la nuit, Didier se transforme en humain tout en conservant son cerveau de chien. »

La plupart des scènes du film ont été tournées à Montpellier. L’appartement se trouvait sur le boulevard Sarrail, près de l’esplanade Charles-de-Gaulle, et on reconnaît de nombreux recoins de la ville à différents moments.

Bellamy (2009) de Claude Chabrol avec Gérard Depardieu et Clovis Cornillac

Synopsis : Comme tous les ans, le commissaire Paul Bellamy vient séjourner à Nîmes dans la maison familiale. Un double prétexte le cloue sur place : l’arrivée inopinée de Jacques, son demi-frère, et l’apparition d’un homme aux abois qui réclame sa protection. »

Même si le film a été tourné à Nimes en grande partie, des scènes ont été tournées à Montpellier et à Sète.

Les meilleurs amis du monde (2010) de Julien Rambaldi avec Marc Lavoine et Pierre-François Martin-Laval

Synopsis : « Max et Lucie téléphonent à un couple d’amis, en route vers leur nouvelle maison. Alors qu’ils pensent avoir raccroché, ils critiquent ouvertement leurs deux amis, qui écoutent la conversation. Le couple décide de se venger au cours de sa visite. »

Ce film a été tourné à Montpellier, à Nîmes, ainsi qu’au Mont Aigoual.

Omar m’a tuer (2011) de Roschdy Zem, avec Sami Bouajila et Denis Podalydès

Synopsis : « En juin 1991, Ghislaine Marchal est retrouvée morte. Des lettres de sang accusent : « Omar m’a tuer ». Quelques jours plus tard, Omar Raddad, le jardinier, est incarcéré. Révolté par le verdict, Pierre-Emmanuel Vaugrenard, un écrivain, vient mener sa propre enquête. »

C’est la mise à disposition de la prison de Béziers qui a été l’élément déclencheur du tournage sur Montpellier et sa région. Ainsi, dans le film, on peut voir le tribunal de Montpellier, mais aussi des scènes de sortie de prison qui ont été tournées devant la maison d’arrêt de Villeneuve lès Maguelone. Les scènes qui se déroulent dans la cour de la prison, ont été tournées, quant à elles, à St Gély du Fesc.

Battle of the year (2013) de Benson Lee avec Josh Holloway et Laz Alonso

Synopsis : « Un groupe de danseurs s’entraîne pour le BOTY (Battle of the year), le plus grand championnat du monde de B-boy (plus connu sous le nom de Break Dance en France). »

Pour cette production américaine, environ 30% des scènes ont été tournées à Montpellier : à l’Agora, au Centre Chorégraphique National, mais aussi au Rockstore, au Stade Yves du Manoir, mais aussi dans différents lieux intérieurs et extérieurs de Montpellier et des alentours. En fin de tournage, l’équipe du film s’est installée pendant une semaine à l’Arena pour récréer l’ambiance du spectacle des BOTY. Le 19 novembre 2011, l’équipe du film et les danseurs/comédiens ont eu 15 minutes sur la scène de l’Aréna, pendant le véritable BOTY, pour interpréter une scène du film devant 12 000 spectateurs.

Montpellier, un véritable décor de tournage

Cette liste des meilleurs films à succès tournés à Montpellier n’est bien évidemment pas exhaustive, tant la ville a accueilli de nombreuses autres équipes de tournages. Parmi les autres films notables tournés à Montpellier et diffusés sur grand écran, nous pouvons également citer : Le bruit des glaçons (2010), L’homme qui aimait les femmes (1977), Persona non grata (2019), L’avocat (2011), Vie Sauvage (2014), sans oublier le film du trublion montpelliérain Rémi Gaillard intitulé « N’importe Qui » (2014).

Mais le 7e art n’est pas le seul à se plaire à Montpellier. En effet, de (très) nombreux téléfilms et plusieurs séries y ont été tournés. Depuis 2018, la ville de Montpellier est le décor principal de la série à succès « Un si grand soleil ». Les réalisateurs de la série « Tandem » ont également décidé de venir à Montpellier pour poser leurs caméras dans la ville et les environs.

Par ailleurs, plusieurs documentaires, publicités et clips ont également été enregistrés à Montpellier. La ville a d’ailleurs créé, en 2010, un « Bureau d’accueil des tournages » (voir le site Internet) pour aider les productions à tourner dans la ville. Leur leitmotiv : Continuer à faire des murs de la ville le plus beau des décors !

Laisser un commentaire