Montpellier, une ville de moins en moins favorable aux piétons ?

You are currently viewing Montpellier, une ville de moins en moins favorable aux piétons ?
4.7/5 - (3 votes)

C’est en tout cas ce qui ressort de la dernière étude réalisée par le collectif « Place aux piétons ».

Entre novembre 2022 et mars 2023, une grande enquête nationale a été réalisée. Le but étant de recueillir l’opinion des habitants concernant la praticabilité, en tant que piéton, de leurs zones de résidence.

Au total, plus de 42 400 questionnaires complets, provenant de plus de 4 600 communes, ont permis d’avoir un aperçu détaillé des conditions de la marche à pied en France.

Lors de cette précédente étude (en 2021), avec une note moyenne de 8/20, Montpellier faisait déjà partie des plus mauvais élèves dans la catégorie des villes de plus de 200 000 habitants.

Expérience des piétons à Montpellier : une note en baisse en 2023

Dans le cadre de cette nouvelle étude, Montpellier a obtenu la note de 6,8/20 concernant le « ressenti global » des piétons.
Soit une moyenne en baisse de 1,2 point par rapport à la précédente étude de 2021.

Comme de nombreuses autres grandes villes française, Montpellier ne parvient donc globalement pas à séduire les piétons.

Montpellier dans la catégorie E : « plus défaborable »

Pour cette édition, le collectif n’a pas souhaité publier de classement. Il a été décidé de catégoriser les villes en 8 catégories. De la lettre A+ (climat de marche le plus favorable) à la lettre G (climat de marche le plus défavorable).

Avec sa note en « ressenti global » de 6,8/20, Montpellier se classe tout juste dans la catégorie E.
Cela correspondant à une expérience « plus défavorable » pour les piétons dans la ville.

Catégories du classement des villes les plus marchables de France 2023

Une légère amélioration au niveau national

A noter que, sur le plan national, les résultats de cette enquête mettent en lumière une légère amélioration globale de la perception des piétons, dans les environnements urbains, par rapport à la précédente édition du Baromètre qui datait de 2021.

Le collectif précise toutefois la note moyenne reste faible (et insatisfaisante) au niveau national : 9,2/20 pour le ressenti global.

Quels sont les critères pris en compte dans le cadre de cette étude ?

Au total, 40 questions étaient proposés dans ce questionnaire. Le répondant devait aborder 5 thématiques :

  • Son ressenti au quotidien : facilité ou difficulté à se déplacer à pied, relations avec les autres usagers de
    la voie publique.
  • Son sentiment de sécurité quand il marche, décliné suivant les lieux et les publics
  • Son confort de marche : aménagements existants pour les piétons, signalétique, information.
  • Son avis sur l’importance donnée aux déplacements à pied par sa commune
  • Son avis sur les aménagements et équipements pour améliorer le quotidien des piétons.

Pour chaque question, le répondant devait attribuer une note de 1 (moins favorable) à 6 (plus favorable), permettant ainsi de calculer, pour chacune des thématiques, un score reflétant l’avis des répondants. Pour la lisibilité des résultats, cette note sur 6 a ensuite été transformée en note sur 20.

Visite du centre-ville à pied

Laisser un commentaire