Retour de la couleuvre de Montpellier à l’approche des vacances : faut-il en avoir peur ?

You are currently viewing Retour de la couleuvre de Montpellier à l’approche des vacances : faut-il en avoir peur ?
4/5 - (28 votes)

Chaque année, le printemps marque le retour de la Couleuvre de Montpellier ! De son vrai nom Malpolon monspessulanus, ce serpent est très présent dans certaines régions méditerranéennes, et notamment autour de Montpellier où il est fréquemment observé. D’où ce nom très couramment utilisé sur le bassin méditerranéen !

Savez-vous comment reconnaître une couleuvre de Montpellier ? Est-ce un serpent réellement inoffensif et comment s’en protéger ? On vous explique tout dans cet article !

Les caractéristiques de la Couleuvre de Montpellier

La couleuvre de Montpellier est la plus longue espèce de serpent présente en France, pouvant exceptionnellement dépasser 2 mètres.

Bien que venimeux (mais beaucoup moins qu’une vipère) ses crochets situés profondément dans la gorge rendent cette espèce généralement inoffensive pour les humains. Cependant, il peut être dangereux pour les enfants.

Ses écailles sont ombrées de nuances de gris, de brun et de vert (voir la photo ci-dessous). Comme une espèce ubiquitaire, on le trouve presque partout le long de la côte méditerranéenne.

Couleuvre

💡 A savoir : les couleuvres sont généralement craintives et évitent la proximité des humains, de sorte qu’elles ne sont pas toujours faciles à repérer. Par ailleurs, ces serpents hibernent généralement de fin octobre à fin avril.

Quelles sont les lieux préférés des couleuvres ?

Ce reptile préfère les habitats terrestres et se trouve principalement sur le pourtour méditerranéen, parfois à proximité de zones très touristiques.

Ces serpents préfèrent les environnements chauds et secs, tels que les garrigues, les maquis, les collines, les falaises, et les zones de broussailles.

C’est pourquoi ils sont souvent très présents sur les régions côtières et méditerranéennes, où le climat est propice à leur mode de vie.

Couleuvre en forêt

Quoi faire en cas de morsure de couleuvre ?

Bien que cette espèce soit généralement inoffesive, le risque de morsure n’est pas à écarter. Toutefois, une morsure de couleuvre de Montpellier (Malpolon monspessulanus) est généralement bénigne, car ces serpents ne sont pas assez venimeux pour l’homme.

Cependant, il est important de prendre des mesures de premiers soins pour éviter toute infection ou complication. Notamment chez les enfants. Voici donc quelques bonnes pratiques à suivre en cas de morsure par une couleuvre de Montpellier :

  1. Restez calme : La plupart des morsures de couleuvre de Montpellier sont le résultat de la défense de l’animal et ne présentent pas de danger mortel.
  2. Lavez la plaie : Nettoyez doucement la morsure avec de l’eau et du savon pour réduire le risque d’infection. Ne serrez pas la plaie, car cela peut propager le venin.
  3. Immobilisez la zone mordue : Immobilisez la partie du corps mordue pour éviter la propagation de la douleur et de l’enflure.
  4. Évitez de sucer ou de couper la plaie : Contrairement aux serpents venimeux, il n’est pas nécessaire de sucer le venin ni de couper la plaie, car la couleuvre de Montpellier n’est pas venimeuse.
  5. Consultez un médecin : Même si la morsure n’est pas grave, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé pour évaluer la blessure et s’assurer qu’il n’y a pas d’infection.

👉 En résumé, les morsures de couleuvre de Montpellier sont généralement sans danger, mais il reste préférable de consulter un professionnel de la santé pour obtenir les meilleurs conseils et les soins médicaux appropriés.

Morsure au poignet

Ce serpent de Montpellier est donc un reptile relativement impressionnant, mais généralement inoffensif. Vous n’avez donc rien à craindre de bien grave si vous croisez une couleuvre de Montpellier lors d’une balade ou d’une randonnée par exemple !

A lire également sur le site : tout savoir sur la veuve noire à proximité de Montpellier

Cette publication a un commentaire

  1. Moa

    il faut vraiment le faire exprès pour se faire mordre par une couleuvre de Montpellier, c’est à dire la capturer, et lui enfoncer les doigts suffisamment profond dans la gorge pour se faire envenimer… ça aurait été bien de rappeler qu’il n’y a pas de vipères dans la plaine littorale et surtout que tous les serpents (même les vipères) sont strictement protégés. Il est interdit de les capturer et de les tuer.

Laisser un commentaire