Veuve noire à proximité de Montpellier : ce lieu touristique à éviter pour ne pas en croiser

You are currently viewing Veuve noire à proximité de Montpellier : ce lieu touristique à éviter pour ne pas en croiser
5/5 - (4 votes)

La veuve noire est souvent considérée comme étant l’araignée la plus dangereuse d’Europe. Depuis plusieurs années, elle se fait de plus en plus présente sur la côte méditerranéenne et en Corse. A proximité de Montpellier, un lieu touristique en est particulièrement infesté.

Toutefois, même si sa morsure peut être dangereuse, en raison de son venin puissant, celle-ci est rarement mortelle pour l’homme.

Dans cet article, on vous en dit plus sur le lieu préféré de la veuve noire dans le département de l’Hérault. On vous explique également comment reconnaitre cette araignée, tout en vous donnant les meilleurs conseils vous soigner en cas de morsure. La veuve noire n’aura plus de secret pour vous !

Une grande colonie de veuves noires autour du lac du Salagou

Dans le département de l’Hérault, c’est autour du lac du Salagou que ces araignées venimeuses se sont largement installées. Un lieu qui attire, chaque année, plusieurs centaines de milliers de visiteurs et touristes.

Rassurez-vous, les veuves noires sont des araignées particulièrement peureuses. De plus, elles nichent sur des parcelles agricoles qui ne sont généralement pas accessibles par des chemins ou des routes. Ainsi, n’ayez aucune crainte si vous souhaitez aller faire une balade, une randonnée ou des activités aquatiques au lac du Salagou. Il est peu probable que vous les croisiez !

Lac Salagou

Comment reconnaître une araignée veuve noire ?

Les veuves noires sont des petites araignées qui mesurent généralement de 7 à 15 mm.

Elles ont de longues pattes fines, ainsi qu’un corps noir et brillant. Chez les femelles, on peut souvent observer une tache rouge ou orangée en forme de sablier sur l’abdomen. Chez les mâles, l’abdomen est généralement plus étroit et ne présente pas de marque distincte.

Ci-dessous, la photo d’une veuve noire femelle (avec la tache orange) :

Araignée Veuve Noire

Quoi faire en cas de morsure ?

Une morsure de veuve noire provoque généralement une douleur vive, semblable à une piqûre d’aiguille, suivie d’une douleur plus sourde (parfois engourdissante), autour de la zone de la morsure.

Si c’est bien une veuve noire qui vous a piqué, vous pouvez ressentir des douleurs telles que des crampes, avec une rigidité musculaire au niveau de l’abdomen, du thorax, des épaules et même du dos.

En cas de morsure, d’autres symptômes peuvent se manifester : sueurs, nausées, vomissements, maux de tête, mais aussi gonflement ou chute des paupières (ptosis), des troubles respiratoires, une augmentation de la production de salive et une sensation de malaise général.

Pour ne pas se mettre en danger, il est conseillé d’aller voir un médecin (ou se rendre aux urgences) au plus vite. Un traitement antibiotique permet généralement de se rétablir en 48h.

A noter que l’hospitalisation peut être nécessaire lorsque les personnes mordues par une veuve noire ont moins de 16 ans ou plus de 60 ans. De même pour les personnes souffrant d’hypertension artérielle, d’une maladie cardiaque ou qui présentent de graves symptômes.

💡 En cas de morsure d’araignée, vous pouvez également suivre quelques gestes de premiers secours : nettoyer la plaie puis appliquer de la glace sur la morsure (pas directement sur la peau, mais enveloppée d’un sac ou d’une serviette).

Morsure sur le bras

Gardez toutefois en tête que, même si des colonies d’araignées peuplent les environs du lac du Salagou, les risques de morsure par des veuves noires sont tout de même très limités. Pas de quoi vous gâcher vos vacances ! 😉

Cet article a 7 commentaires

  1. Camping Les Arcades

    Après les alertes rouges, la canicule, les incendies, la surpopulation touristique (imaginaires !) et j’en passe, voilà qu’on nous sort la veuve noire… non mais dans quel monde vit-on !? On voudrait rayer le Salagou de la carte qu’on s’ y prendrait pas autrement ! Tous les acteurs économiques sont en souffrance et on continue de nous balancer des scoops tous les jours! Eteignez vos chaines d’info qui vous terrorisent à longueur d’antenne, venez plutôt vous faire une idée par vous même, écouter le chant des cigales, admirer les merveilles de la nature que nous offre cet environnement insolite, vous n’en serez que plus heureux ! Bon été à tous !

  2. Boutillier

    Je pense qu’un corticoïde serait plus adapté qu ‘un antibiotique en cas de piqûre d’araignée !

  3. Cyril

    Encore un article de BOBO URBAIN. Il y a plus de risques d’être agressé sur la Comédie que de se faire piquer au Salagou.

  4. Rougier

    Après les crocodiles le requin voici venue la veuve noire mais dit donc qu’elle diversité au lac du Salagou!

  5. Villedary

    Haaaa, je ne sais pas qui supervise ces articles… mais en gros titre « à éviter » et dans l’article « pas de problème » ne serait ce pas une contradiction ? Bon je suis disorthographique ne m’achevez pas SVP

  6. Damien

    Titre d’article putaclic en totale contradiction avec le contenu.

  7. Kat B.

    Les veuves noires? J’ignorais qu’elles avaient une marque rouge sur l’abdomen! Quant aux mâles j’ignorais qu’il en existat! (Vu le nom des femelles)

Laisser un commentaire