Projet d’attentat à Montpellier : 5 personnes arrêtées

Projet d’attentat à Montpellier : 5 personnes arrêtées

Dans la nuit du 3 au 4 avril, la DGSI (Direction générale de la Sécurité intérieure) a interpellé plusieurs personnes, jusqu’alors inconnues de la police et de la justice. Il s’agit de 5 femmes : une mère et ses quatre filles. Présentée comme radicalisée, l’une des filles est soupçonnée d’avoir projeté un attentat imminent à Montpellier. Les 4 autres personnes qui partageaient le domicile de la suspecte, sont sa mère, ont également été interpellées.

A ce jour, peu d’informations ont été communiquées. On sait toutefois que, suite à cette intervention, une Kalachnikov a été saisie, mais aussi du matériel et des produits pouvant permettre la fabrication d’engins explosifs puissants.

La DGSI aurait obtenu un renseignement ayant entraîné une opération d’arrestation à déclencher en urgence, dans le cadre d’une enquête diligentée par le parquet national antiterroriste. Selon Le Point, ces femmes étaient « connues pour être radicalisées ».

Ces cinq personnes arrêtées à Béziers font actuellement l’objet de gardes à vue dans un hôtel de police de l’Hérault.

Laisser un commentaire